Chaussures de running et trail : foulée pronatrice ou supinatrice ? Votez universelle !!

Il ne se passe pas un jour à mon cabinet de médecin du sport sans que j’entende : «Je fais de la course à pied, j’ai voulu être bien conseillée. Je suis allée dans ce magasin, ils sont tops ! Ils m’ont fait courir sur un tapis, et m’ont fait remarquer que mon pied était pronateur. Du coup, ils m’ont conseillé d’acheter un type de chaussures qui pourrait corriger tout ça avec un mouvement inverse, donc à foulée « supinatrice »» Et cette patiente qui n’avait aucun souci vient me consulter pour un problème de hanche, de tendon d’Achille, ou autre syndrome de l’essuie-glace au genou… Qu’en penser ?? Tout d’abord, définir ce qu’est un pied pronateur et un pied supinateur, très bien résumé sur ce schéma :
  • Supinateur: la partie arrière du pied et de la cheville penchent vers l’extérieur
  • Pronateur : la partie arrière du pied et de la cheville penche vers l’intérieur (comme quand on veut « prendre » quelque-chose, d’où le terme « pronation »)
  • Universel: ni l’un ni l’autre, l’équilibre est « parfait »
  Dans la population générale, chacun dans sa façon de marcher ou de courir, présente un phénomène plus ou moins marqué de pronation ou de supination, et la foulée « parfaite » n’existe pas. Depuis votre naissance, votre corps s’est habitué à ce défaut, et s’est équilibré en conséquence. Si vous courez avec les pieds en pronation, et que vous n’avez aucun problème, c’est que votre posture s’y est adaptée, et il n’y a aucun intérêt à venir la corriger ! au contraire, si vous la corrigez, vous irez à l’encontre de cette adaptation naturelle, et  ce sera le début des problèmes : douleurs, tendinopathies, etc.. Il est assez facile de comprendre que les chaussures à foulée pronatrice ou supinatrice sont faites en usine, et que le degré de correction est le même pour tous ! Pensez-vous avoir le même degré de supination que votre voisine, ou le même degré de pronation que votre collègue de bureau ? Evidemment non, mais pourtant on va vous vendre la même chaussure correctrice.. c’est totalement dénué de sens.. A l’inverse, si ce pied pronateur ou supinateur vous pose des problèmes, de type douleur de chevilles, syndrome de l’essuie-glace de genou, douleurs de hanche, tendinopathie d’Achille, etc.. alors oui il faudra corriger votre posture. Mais ce traitement devra être entrepris par un professionnel, à savoir un posturologue-podologue du sport, qui vous fabriquera une paire de semelles adaptée à votre corps, votre poids, votre sport, votre degré de défaut, etc.. Le traitement sera personnalisé, et la paire de semelles remplacera les semelles d’origine de vos chaussures.. Pour que le traitement du podologue soit efficace, vous comprendrez bien que vos chaussures devront être à foulée universelle, sinon le podologue devra non seulement corriger votre posture et vos appuis, mais en plus s’adapter à votre chaussure déjà correctrice, autrement dit « corriger une correction », on ne s’en sort plus.. En résumé : la seule foulée qui devrait être vendue est une foulée universelle, et en tant que médecin du sport quotidiennement confronté aux pathologies de la course à pied, j’aurais un grand plaisir à voir disparaître des rayons des magasins de running les tapis de course et les chaussures à foulée correctrice…

En cette période électorale, Votons donc « universelle » !!

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.